Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 16:34

 Moi qui suis le Huron de la politique et qui, par conséquent, ne suis aveuglé d’aucun des présupposés constituant l’armature intellectuelle des politologues, je vois clairement ceci : le handicap qui paralyse la politique et l’économie des pays européens et empêche toute avancée mentale de leurs responsables dans la bonne direction comme il bouche toute sortie matérielle du bourbier où ils pataugent - sous l’œil intéressé et souvent goguenard des Anglais, des Russes, de la Confédération helvétique, des Scandinaves et bien entendu des Américains et des Chinois, ce handicap n’est pas économique, n’est pas financier, n’est même pas politique. Il est psychologique.

Après avoir bâti sa réputation, son pouvoir, sur sa spécialité, aucun spécialiste ne saurait reconnaître qu’il a eu tort, en particulier à l’occasion d’un choix majeur, tel que l’introduction de la monnaie unique. Le blocage est de l’ordre de l’ego et des affects qui gouvernent l’ego. Et à plus forte raison si ce spécialiste se sent appuyé par une majorité de ses confrères, qui le confortent dans ses certitudes. C’est ainsi qu’à d’autres époques, des majorités se sont imposées dans des assemblées religieuses ou scientifiques pour condamner au nom de principes aberrants des dissidents plus clairvoyants qu’elles. Les dirigeants européens et leurs conseillers prosternés devant le traité de Maëstricht forment une sorte de club aussi arrogant que celui des partisans de la génération spontanée face aux découvertes de Pasteur, et d’autant plus soudé, d’autant plus obstiné, qu’il est de plus en plus attaqué par des résistances extérieures dont les dirigeants en cause perçoivent obscurément, mais refusent d’admettre, le bien-fondé.

   Lorsqu’on entend encore en 2012 des journalistes économiques imputer la réussite d’Airbus et d’EADS à l’intégration européenne, on se dit que les shadockeries fondatrices de l’Euroland ne sont pas près d’apparaître aux yeux de ses promoteurs. Nous devrons donc attendre avec patience que le château de cartes foireuses s’écroule de lui-même, ce qui coûtera beaucoup plus cher et fera beaucoup plus de dégâts que si l’on avait accepté de ranger posément le jeu dans le vaste tiroir des sottises historiques.

Juillet 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dumby Par Lui-Même

  • : Carnets politiques de Patrice Dumby
  • : Réflexions sur la politique au fil de l'actualité, par le personnage principal d'une série romanesque de Michel Mourlet intitulée "Chronique de Patrice Dumby".
  • Contact

Recherche

Liens